Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste

Code de déontologie

LE NATUROPATHE (DROIT ET OBLIGATIONS)

 

Article 1 – Le naturopathe peut se réserver le droit de choisir sa clientèle.

Article 2 – Le naturopathe ne doit jamais recevoir de patient s’il est sous l’influence de l’alcool, de drogues ou de tout autre substance qui pourrait altérer son jugement. Il en est de même s’il est atteint d’une maladie contagieuse. De plus, il s’abstiendra de fumer lors d’une consultation ou pendant toute activité professionnelle.

Article 3 – Le naturopathe ne doit se rendre coupable d’aucun acte illégal ou immoral envers son patient.

Article 4 – Si un naturopathe traite une personne atteinte d’une maladie chronique, il doit alors lui faire comprendre que le chemin vers la guérison permanente implique nécessairement la suppression de la cause de la maladie et une modification de ses habitudes de vie comme le dicte l’approche HYGIONOMISTE®.

Article 5 – En tout temps, le naturopathe doit inspirer confiance, courage et patience à la personne qui le consulte. Le naturopathe doit savoir qu’une personne est unique, et que les diagnostics ou pronostics ne sont pas nécessairement exacts ou définitifs. Le naturopathe ne peut donc pas déclarer à une personne que sa condition est sans espoir.

Article 6 – Le naturopathe doit s’abstenir de porter atteinte au libre choix par le client des autres praticiens que ce dernier désire consulter.

Article 7 – Le naturopathe est tenu au secret professionnel.

ÉTHIQUE DANS LA PRATIQUE

Article 8 – Dans sa pratique, le naturopathe ne doit jamais proclamer qu’il dispose de procédés secrets, infaillibles ou exclusifs, ou encore que ses méthodes ou ses connaissances sont supérieures à celles de ses collègues.

Article 9 – Le naturopathe ne doit jamais exploiter une personne qui le consulte, notamment en exagérant la gravité de sa condition, ou en lui affirmant que son état dégénérera si elle ne consent pas à poursuivre ses consultations.

Article 10 – Le naturopathe doit s’abstenir de critiquer un collègue ou sa pratique.

Article 11 -Le naturopathe doit s’abstenir de s’attribuer le mérite de découvertes ou de travaux revenant à autrui.

Article 12 – Le naturopathe doit s’abstenir de divulguer ou de faire usage de renseignements de nature confidentielle au préjudice d’un client.

Article 13 – Le naturopathe ne peut s’adonner à aucune activité commerciale sous le couvert de son titre (Naturopathe, selon l’approche hygionomiste) ou de son appartenance à l’Association Internationale de naturopathie hygionomiste (AINH).

RÈGLES DANS LA PRATIQUE

Article 14 – Le naturopathe doit exclure tout produit toxique ou agent propre à nuire à l’organisme dans ses efforts de guérison.

Article 15 – Le naturopathe doit considérer l’usage d’analgésiques bénins pour soulager la douleur comme contraire à sa pratique, sauf en cas d’urgence ou pour de courtes durées.

Article 16 – La recommandation de l’ablation sans motif extrêmement sérieux de quelque organe ou de quelque partie du corps est contraire à la théorie et à la pratique de la naturopathie.

Article 17 – Le naturopathe ne s’implique pas dans le traitement de certaines maladies terminales, comme le cancer par exemple. Il ne traite pas non plus le diabète puisque le naturopathe n’a pas accès à la médication insulinique.

Article 18 – Le naturopathe doit informer pleinement le client sur le coût de ses services. Ses honoraires doivent être justes et raisonnables.

Article 19 – Le naturopathe doit fournir à ses clients toutes les explications nécessaires à la compréhension de son compte d’honoraires.

Article 20 – Le naturopathe doit s’abstenir d’exiger d’avance le paiement de ses services.

Article 21 – Le naturopathe doit dresser et tenir des dossiers pour chaque client en y inscrivant tout ce qui peut être utile au bon déroulement de consultations ultérieures.

Article 22  – Le naturopathe doit conserver chaque dossier pendant au moins cinq ans après la date de la dernière inscription dans celui-ci.

Article 23 – Le naturopathe doit permettre la consultation de ses dossiers aux représentants de AINH.

Article 24 – Le naturopathe doit s’abstenir de divulguer ou de faire usage de renseignements de nature confidentielle au préjudice d’un client.

LA PROFESSION

Article 25 – Le naturopathe doit agir en fonction de sauvegarder et ennoblir la réputation de la profession naturopathique.

Article 26 – En vue de maintenir la réputation de la profession naturopathique à ses plus hauts standards, le naturopathe devra s’assurer de suivre les progrès de la science naturopathique et améliorer sans cesse ses connaissances en s’engageant dans un processus de formation continue.

 Article 27 – Afin de maintenir la réputation des naturopathes et de satisfaire aux exigences de la clientèle, le naturopathe verra à se maintenir en santé, à toujours être soigneux de sa personne, de son langage, de ses attitudes, et à maintenir un bureau de consultation ordonné, accueillant et dans un grand état de propreté.

 RESPECT DE L’ASSOCIATION AINH

Article 28 – Le naturopathe doit s’abstenir de faire des déclarations ou des représentations qui portent atteinte à la réputation de AINH.

Article 29 – Le naturopathe ne peut utiliser le nom et le logo de l’Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste (AINH) dans sa publicité, ses présentoirs ou sa papeterie que s’il se conforme aux instructions de ladite association et doit cesser de les utiliser dès qu’il cesse d’être membre en règle.

 

RESPECT DU CODE DE DÉONTOLOGIE

Article 30 – Toute personne qui souhaite devenir ou de demeurer membre de l’AINH doit se conformer en tous points au présent Code déontologie.

Article 31 – Le naturopathe qui contrevient au présent Code de déontologie, commet un acte dérogatoire. Selon la gravité de l’infraction, il s’expose à des sanctions disciplinaires, incluant la suspension ou la radiation de l’AINH.

 

Notre Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste® AINH

Nos diplômés en naturopathie peuvent joindre les rangs de notre Association Internationale de naturopathie Hygionomiste, une filiale de la Société Éduco-Santé.

En savoir plus